Pourquoi punir ? : l'approche utilitariste de la sanction pénale propose de décrypter la philosophie pénale utilitariste.

                                     couverture_bouquin      

Les utilitaristes souhaitent que la politique se donne pour objectif de promouvoir le bien-être des individus - ou, ce qui revient au même, de minimiser autant que possible leurs souffrances.

Dans le domaine pénal, l'utilitarisme recommande par conséquent de ne punir les criminels que si les bienfaits potentiels de la peine (dissuasion, neutralisation, réinsertion...) surpassent la souffrance infligée au condamné. Il n'est pas question de rétribution, de vengeance ou de morale : il s'agit d'une approche pragmatique, attentive au bien-être des individus.

Pour en savoir plus (critiques presse, préface...), lire ci-dessous (ou cliquer ici).